N'achetez pas ! Adoptez !

Votre décision est prise et mûrement réfléchie, puisque vous êtes conscient-e-s que c'est un acte responsable, qui vous engage sur plusieurs années, vous souhaitez partager votre vie avec un-e petit-e compagnon-ne à 4 pattes ?

 

Félicitations, vous allez partagez avec lui/elle un amour infaillible et du bonheur à en revendre !

Et là, vient la question ultime, mais où vais je trouver mon/ma futur-e compagnon-ne ?

Animalerie, élevage ou refuge ?

Beaucoup de personnes sont tentées d'acheter leur chien ou chat en animalerie, craquant pour leurs petites bouilles derrière la vitre...

Sauf que ces animaux non humains viennent de trafics de chiens des pays de l'Est et que donc, acheter en animalerie, finance et perpétue ces trafics. Ils/elles font 2000km pour arriver dans les animaleries dans des conditions de transport insalubres et insupportables ; c'est pour cela que beaucoup meurent avant d'arriver derrière les vitrines des magasins.

Pour les survivant-e-s, la situation n'est pas meilleure, la plupart de ces chiots mâles et femelles n'ont pas été vacciné-e-s ni vermifugé-e-s correctement, ils/elles sont donc le plus souvent malades voire mourant-e-s. Pour celleux qui survivent à tous ceci, leur absence de sociabilisation pourra leur causer des problèmes de comportement à l'âge adulte.

Les animaleries sont donc à boycotter absolument ainsi que les salons du chien ou du chat.

 

Adopter plutôt qu'acheter, pourquoi ?

Tout simplement parce que les animaux non humains ne sont pas des objets ou des meubles...

 

Mais également parce que les animaux dits "de compagnie" ont été créés par l'humain et sont le fruit de la domestication, nous en sommes par conséquent responsables...

La surpopulation des animaux de compagnie non humains est de notre fait, et c'est donc à nous d'agir et de faire en sorte de freiner les naissances en boycottant les élevages et animaleries et en sauvant les animaux non humains qui sont tué-e-s chaque jour en France.

En effet, les refuges sont saturés, il n'est donc pas moralement acceptable de faire perdurer les élevages !

Des dizaines de milliers d'animaux non humains passent leur vie enfermé-e-s dans les refuges, en attente d'adoption, ou de la piqure finale...

 

En France, toutes les heures on abandonne plus de 11 animaux domestiques non humains,

soit environ 100 000 abandons par an, dont 60 000 l'été.

Adopter, contribue à réduire la surpopulation animale, vous sauvez une vie et vous libérez une place pour un autre animal abandonné, deux bonnes actions en une seule !

Les animaux de refuges sont en meilleure santé car ils/elles ont de très nombreux suivis vétérinaire et reçoivent des soins réguliers.

Sans compter qu'ils/elles vous coûtent moins cher, puisque au lieu de payer un-e chien-ne 1000 euros dans un élevage et de financer vous même l'identification, la vaccination, et la castration, celui/celle qui vient d'un refuge sera déjà en règle et ne vous coutera que quelques centaines d'euros, qui servent à rembourser les frais vétérinaires avancés (identification, vaccination, castration et vermifugation).

Vous pourrez profiter de l'argent qui reste pour gâter votre nouveau/nouvelle compagnon-ne !

Et cette somme va pouvoir aider le refuge ou l'association à sauver d'autres animaux non humains et à payer les lourds frais vétérinaires lors d'un-e chien-ne blessé-e, malade, ou d'un-e nouvel-le arrivant-e qu'il/qu'elle faudra mettre à jour...

Les associations qui travaillent avec des familles d'accueil est selon moi la meilleure option, puisque vous pourrez adopter un-e chien-ne adulte, propre, éduqué-e et équilibré-e.

Vous voulez un-e chien-ne, ou un-e chat-te de race ?

Détrompez vous, en pensant que les refuges ont uniquement des chien-ne-s croisé-e-s "bâtard-e-s", ils regorgent également de chien-ne-s ou de chat-te-s LOF, et de chiots (mâles/femelles) et chaton-ne-s.

Écartons vite les vieux préjugés à propos des animaux de refuges non humains.

Ils/elles sont juste abandonné-e-s, ça ne veut pas dire qu'ils/elles ont des problèmes de comportement, sont agressif-ve-s ou malpropres etc...

"Il n'y a pas de mauvais chien-ne-s, seulement des mauvais maitre-sse-s" ne l'oublions pas.

 

Vous serez un "ambassadeur de l'adoption" et montrerez l'exemple, quand vous répondrez à vos interlocuteurs/trices, que votre magnifique chien-ne (ou chat-te) adorable et bien éduqué-e est adopté-e d'un refuge, cela les encouragera à adopter plutôt qu'à

acheter !

 

 

Pour éviter la surpopulation animale, la stérilisation de nos animaux est primordiale !


Vous ne pouvez pas adopter d'animal ?

Devenez famille d'accueil !

Vous aimeriez avoir la présence d'un-e compagnon-ne, mais votre situation professionnelle ou financière ne vous permet pas d'en adopter un-e ? Vous n'êtes pas sûr que votre animal s'entende avec un-e pensionnaire ? Vous n'avez jamais eu d’animal mais aimeriez bien en avoir un-e ? Vous avez déjà un-e chien-ne ou un-e chat-te, et vous voulez lui trouver un-e copain/copine pendant la journée?

Vous aimeriez avoir la présence d’un-e chat-te ou d’un-e chien-ne mais n’êtes pas sûr-e d’adopter de suite?

 

Devenez famille d’accueil et faites une bonne action en aidant la cause animale !

 

Quelques associations animales dans la région n'ont pas de locaux ou de refuge, et travaillent uniquement avec des familles d'accueil. Elles ont très souvent besoin d'aide pour continuer leurs sauvetages.

Qu'est ce qu'une famille d'accueil ? C'est un foyer aimant qui accueille un toutou (ou autre animal) abandonné-e le temps qu'il/qu'elle trouve sa famille définitive.Vous permettez à un-e chien-ne ou un-e chat-te d'éviter le traumatisme d'un refuge bondé et le stress lié à l'enfermement dans un box, sans oublier le manque de chaleur humaine, et d'un petit coin bien douillet...

Être famille d'accueil vous permet aussi de vérifier si vous pourrez concilier votre vie avec celle d'un animal avant de vous décider à adopter, ou d'avoir la compagnie et la complicité d’un animal sans vous engager sur le long terme...

Votre rôle est celui d'une nounou, vous le/la gardez, faites attention à lui/elle, le/la comblez d'amour et de caresses et vous jouez un vrai rôle de socialisation et de pré-éducation (travail de la marche en laisse, du rappel par exemple).

Les frais vétérinaires sont à la charge de l'association, et quelques unes d'entre elles prenne en charge l'alimentation également.

Vous pouvez devenir famille d’accueil pour tous types d’animaux : chien-ne-s, chat-te-s, rongeurs/rongeuses, cheval/jument, oiseau, etc.

 

Bien sûr c'est un vrai déchirement lorsqu'ils/qu'elles nous quittent pour leur famille pour la vie.

Mais on retire aussi une énorme satisfaction de savoir qu'on a contribué à sauver une vie, et que notre petit-e protégé-e est maintenant heureux-se, et en sécurité pour le reste de ces jours.

Et puis si c'est trop dur de le/la laisser partir, rien ne vous empêche de l'adopter ! :)

 

"Dis pourquoi tu es famille d'accueil ? Pour verser des larmes de joie au moment de l'adoption, plutôt que de pleurer sur le cadavre de celles/ceux qui n'auront pas pu être mit à l'abri..."

Si vous ne pouvez pas devenir famille d'accueil, vous pouvez toujours parrainer un animal dans une association ou un refuge...